Un pont élévateur à 2 colonnes est un élément indispensable pour chaque atelier. Dans la plupart des ateliers, il y a plusieurs ponts élévateurs érigés dans différentes versions. Les ponts élévateurs à 2 colonnes sont les plus polyvalents, car ils permettent d’exécuter tous les travaux courants sur les voitures. Des changements des pneus, aux travaux sur la partie avant et arrière des voitures, en passant surtout par les travaux sous la carrosserie, le pont élévateur à deux colonnes est incomparable !

Comme son nom l’indique, ce pont comporte deux colonnes, chaque colonne possède deux bras de support. Les 4 supports sont ajustés aux points de fixation montés sur le véhicule, de sorte que le véhicule peut être soulevé en toute sécurité.

 

Ces ponts élévateurs sont disponibles avec différentes capacités de charge, les plus petits sont prévus pour des voitures de tourisme et commencent à partir de 2,7 t. La gamme de ponts élévateurs s’étend de 2,7 t à 3,5 t de capacité de charge. Si vous avez beaucoup de camionnettes, il faut, dans ce cas, choisir des ponts élévateurs pour camionnettes , qui ont une capacité de charge de 4 t à 5 t est sont munis de bras de support plus longs afin de pouvoir supporter de plus longs empattements.

Il y a également des modèles de ponts élévateurs qui sont adaptés à des conditions du plancher plus mauvaises. Dans ce cas, les ponts élévateurs les mieux adaptés possèdent un cadre de base avec une plus grande surface d’appui sur le sol et la charge est ainsi répartie de manière optimale. Si le plancher de l’atelier est stable, il est conseillé d’installer un pont élévateur sans barrière. Ceux-ci ont les avantages suivants : il n’y a pas de seuil en dessous, au niveau du plancher, entre les deux piliers sur lequel on pourrait trébucher. En outre, on peut aussi se déplacer facilement avec le chariot d’outils sous le véhicule suspendu.

 

Une autre grande différence réside dans l’entraînement

La plupart des fabricants européens continue à compter sur l‘entraînement à brocheéprouvé depuis des décennies.

Dans cette version, dans chaque colonne il y a une broche sur laquelle sont montés des écrous de levage. Lorsque la broche est entraînée en rotation par le moteur, les écrous de levage se déplacent vers le haut ou vers le bas. Le bâti de levage est ainsi déplacé.

La deuxième variante est constituée par les ponts élévateurs hydrauliques.

Dans ces ponts élévateurs, dans chaque colonne,  un vérin hydraulique est monté et soulève et abaisse le bâti de levage. Afin de soulager les vérins hydrauliques, des supports mécaniques sont montés à des hauteurs différentes auxquelles la charge peut se reposer et prolonger ainsi la durée de vie du vérin de manière significative.

PONT ÉLÉVATEUR À 2 COLONNES

plus d’informations